Réglementation caravane : éclairage, signalisation et rétroviseur

En matière de remorques, coffres de toit ou de caravanes, on n’est jamais trop prudent. Des accidents peuvent survenir à la moindre imprudence, et les conséquences peuvent être désastreuses. Ces accidents surviennent généralement à cause d’un non-respect des réglementation de caravanes ou d’un simple mauvais arrimage. Donc, si vous voulez vous assurer un voyage paisible et sans gêne, vous ne devez pas négliger les réglementations de caravanes, surtout concernant l’éclairage, la signalisation et le rétroviseur. Il est très important de bien connaître ses consignes et de les appliquer à tout moment nécessaire.

La caravane d’après la loi

Selon la loi, la caravane est un véhicule terrestre habitable destiné à une occupation saisonnière pour usage de loisir. Les caravanes conservent en tout temps la possibilité de se déplacer par eux-mêmes ou par traction. Il y a plusieurs types de caravanes, comme les caravanes rigides, pliantes, surbaissées, en toile et bien d’autres encore.

Les réglementations sur l’éclairage, la signalisation et le rétroviseur

La loi est assez claire concernant le rétroviseur. Elle dit que tout véhicule à moteur doit être équipé d’un ou de plusieurs rétroviseurs de dimensions suffisantes. Cela est fait pour que le conducteur puisse surveiller depuis son siège la route vers l’arrière du véhicule. Ainsi, avec une caravane de moins de 2,10 mètres de largeur, il n’est pas nécessaire d’ajouter des rétroviseurs additionnels. Pour l’éclairage et la signalisation, la réglementation de caravanes est les mêmes que les véhicules à moteur. Elle doit disposer de feux de position, d’une plaque réfléchissants blancs à l’avant, des plaques réfléchissantes orangées sur les côtés, de systèmes réfléchissants triangulaires à l’arrière et de feux d’encombrement si la largeur est plus de 2,10 mètres.

Où peut-on stationner ?

Pour ce qui est du stationnement, il ne faut pas oublier que les caravanes ne peuvent pas stationner n’importe où, car il y a des interdictions de stationnement. Il faut aussi savoir la différence entre stationner et installer une caravane. Stationner signifie s’arrêter pour une courte durée durant son trajet. La caravane reste obligatoirement attelée à la voiture et peut être déplacée à tout moment. Contrairement, installer une caravane signifie s’arrêter pour une durée plus ou moins longue et la détacher de la voiture. La loi autorise une caravane à s’installer dans 3 endroits seulement. Premièrement, dans un camping, où l’installation est libre. Deuxièmement, dans son terrain privé quand on ne l’utilise pas. Néanmoins, la caravane doit pouvoir se déplacer au moment voulu. Et troisièmement, sur un terrain privé avec l’autorisation du propriétaire bien sûr.

Achat d’une caravane : éviter les arnaques
Focus sur la caravane itinérante par excellence, la « surbaissée »