6 points à vérifier avant d’acheter un mobil home dans un camping

En principe, vivre en mobile home est souvent motivé par la quête d’aventure, mais également par les coûts élevés d’entretien d’une maison ordinaire. Même si cet hébergement ne sert pas obligatoirement de résidence, il est aussi utilisé pour les campings en week-end ou les vacances de plus longue durée. D’ailleurs, ces maisons transportables vous feront bénéficier d’un environnement vert et naturel équivalent à un hôtel 5 étoiles. De plus, elles sont présentées en différents modèles. Mais quels sont les 6 points à vérifier avant d’acheter un mobil home dans un camping ?

L’unique point à respecter avant l’achat

D’abord, il faut savoir qu’il existe 3 manières d’acquérir un mobile home : achat sur le camping, achat via un commerçant et achat via un simple particulier. Contrairement aux deux derniers, l’achat sur le camping ne vous oblige pas à payer des frais d’entrée et d’installation. Ainsi, acheter un mobil home dans un camping est le plus avantageux parmi toutes les options.

Mais avant d’envisager toute acquisition, il faut passer par la première étape qui consiste à vérifier l’âge du mobile home. Cela aurait pour intérêt de vous faire connaître les réelles conditions, au cas où vous envisagez encore plusieurs travaux.

Les 4 autres points à suivre pour les problèmes contractuels et les projets de sous-location

Le mobile home comme maison peut devenir assez ennuyante sur le long terme, ainsi acheter un mobil home dans un camping dans le but de le sous-louer est une idée assez fréquente. Seulement, il faudra vérifier le contenu du contrat de camping, avant de s’engager dans de telle voie.

Ainsi, la deuxième règle consiste surtout à contrôler qu’une des clauses évoque un droit au renouvellement d’emplacement. La suivante, quant à elle, demande à ce que les futurs propriétaires vérifient que le contrat mentionne la sous-location souhaitée : totale (pendant toute l’année) ou partielle.

Ensuite, vous devrez lire attentivement le contrat et le prix du mobile home. L’avant-dernière, étape exige de la part des futurs détenteurs une forte patience et beaucoup d’efforts dans la recherche de bon locataire, notamment s’ils envisagent de louer.

Le dernier point à assurer pour garantir sa future propriété

Pour conclure une vente, il faudra mettre au clair chaque disposition du contrat avec le responsable. La dernière règle demande à ce que les futurs possesseurs fassent lire leur contrat à une autorité locale. Cette étape servira à éviter tout litige et souci au sein du camping.

Avant d’acheter un mobil home : définir ses critères et son budget
Où pouvez-vous installer votre mobil home ?